Disponible en version papier

gros logo elephant2

En route vers l'entreprise industrielle agile

Disponible en version ebook

Chapitres

0
0
0
s2sdefault

Arrivés dans cette fameuse salle vide, le groupe commence par lister les éléments dont ils vont avoir besoin pour démarrer.

“Que dites-vous d’un objectif d’avancement hebdomadaire ? Demande Erwan. Si l’on est suffisamment à l’aise, on pourra étendre la durée.

— Je suis d’accord avec ça, répond Clovis. Apprenons déjà à marcher avant d’envisager de courir. Et cela rejoint une idée que nous avons déjà évoquée : le principe des versions progressives et, surtout, itératives.

— Oui, on peut donc se dire que l’objectif de chaque semaine est d’apporter une ou plusieurs évolutions, plus ou moins importantes, de manière à présenter une nouvelle version.

— Nous pourrions avoir un standard de liste des actions à engager pour tenir cet objectif, propose Erwan.

— Tout à fait. Je vais travailler sur ce point. Nous avons également besoin de pouvoir suivre l’avancement de ces actions au cours de la semaine, pour savoir en permanence si nous sommes en bonne voie pour atteindre l’objectif.

— Je me propose d’essayer de mettre en place un outil simple dans ce sens, ajoute Clovis. Il faudrait aussi conserver l’historique du projet, mais j’ai peur qu’un format “classeur” soit peu visuel et nous avons vu jusqu’à présent que confiner les informations n’est pas bon…

— Dès que le classeur est refermé, on n’a plus de vision sur l’étendue du boulot qu’il reste à faire, ce qui doit être encore déployé, ajoute Erwan. Eh bien je prends ce problème à mon tour !”

Ils notent donc la liste des actions à engager :

—Standard de liste d'actions → Tom, 2h

—Solution de suivi de l'objectif → Clovis, 2h

—Solution de conservation de l'historique → Erwan, 2h

—Aménagement des outils dans la salle → Tous, 1h

“Quoi d’autre ? Pensez-vous qu’il faille qu’on installe un poste informatique pour archiver ces tâches ?

— Non ! Je crois vraiment qu’une des clés de la réussite sera de rendre cet ensemble visible de tous, et non pas enfermé dans un fichier ou un classeur…

— Tu as raison. Bon, contentons-nous de ces points pour démarrer et on ajustera en temps voulu. Ça ne sert à rien de planifier précisément des tâches à l’avance sans savoir quand ni comment nous aurons réellement besoin de les accomplir.

— Nous sommes prêts à démarrer. On se fixe un objectif d’une tâche par jour et on verra ce que ça donne. Si ça fonctionne bien, on intégrera Manuel ou Martin la semaine prochaine.”

Les tâches sont définies, les acteurs motivés, il ne reste plus qu'à poser les premières pierres...

6 banquise