Disponible en version papier

gros logo elephant2

En route vers l'entreprise industrielle agile

Disponible en version ebook

Chapitres

0
0
0
s2sdefault

Il existe de nombreux outils de gestion de projet : diagrammes de PERT, diagramme PDM, diagramme de GANTT …

Ces outils sont très efficaces, mais parfois lourds à mettre en place et à suivre. Dans le cas d'une petite structure, avec beaucoup de projets, il est très difficile de les gérer simultanément.

On fait alors face à quelques comportements tels le syndrome de l'étudiant consistant à reporter au plus tard les tâches à faire.

Pour prendre l'exemple du diagramme de GANTT qui est aussi un très bon outil de gestion de projet, on s'aperçoit fréquemment que sa mise à jour est souvent négligée en cours de projet. De ce fait, son utilisation n'est pas systématique. De plus, le GANTT se trouve souvent sous format informatique, ce qui rend sa visibilité très faible.

L'aspect informatisé des outils est un point important car, dans bien des cas, il rend le suivi obscur pour l'équipe, s'éloignant ainsi d'un management visuel du projet.

Autre difficulté rencontrée : la distorsion qui se crée entre les objectifs à long terme, fixés en début de projet, et la réalité des tâches au quotidien. On confronte alors deux approches : le long terme et le court terme, le chef de projet et ses objectifs généraux, et les opérationnels confrontés à un quotidien très différent.

Alors, comment concilier ces deux visions, et en tirer le meilleur parti ?

Comment réajuster les objectifs en fonction des problèmes rencontrés ?

Comment rendre une gestion de projet réactive face aux aléas quotidiens ?